La 'omra commence par l'entrée en état de sacralisation, ou Ihrâm.

Premier pilier de la ‘Omra, la sacralisation consiste à formuler l’intention d’accomplir la ‘Omra. Celle-ci sera associée à la Talbiyya.
C’est l’intention qui permet d’entrer en état de sacralisation et non l’habit d’Iḥrâm comme certains pourraient le croire.

L'état de sacralisation

Les actions préalables

L'hygiène

La propreté fait partie de la foi. Le pèlerin se rendant dans un lieu sacré, doit se présenter de la plus belle manière auprès d'Allah. Voici donc quelques recommandations préalables à la sacralisation concernant l'hygiène du pèlerin.
  • Faire ses grandes ablutions (ghusl) tout en ayant l’intention de se purifier en vue d’accomplir la ‘umra. Cela vaut également pour la femme menstruée ou en période de lochies.
  • Apporter des soins particuliers : se couper les ongles, s’épiler les aisselles et se raser les poils du pubis, se tailler les moustaches…
  • Pour l’homme, se parfumer le corps avant l’iḥrâm (sauf chez les mâlikites cela est réprouvé).

La tenue vestimentaireLa tenue vestimentaire d'un pèlerin

La 'Omra, comme le Hajj, sont régis par des règles sur la tenue vestimentaire. Ainsi le pèlerin doit respecter les conditions suivantes afin que son pèlerinage soit validé.

Pour l’homme :
  • Se dévêtir de tous ses habits habituels (pantalons, chemises, sous-vêtement etc.,).
  • Il est interdit de couvrir sa tête (d’un chapeau ou autre).
  • Vêtir son habit d’iḥrâm composé de deux parties (le haut et le bas).
  • Ne porter ni chaussures ni chaussettes aux pieds. Seules des sandales sont tolérées ne couvrant ni les orteils ni les chevilles.
Pour la femme :
  • Elle n’a pas de tenue particulière et pourra porter ses habits habituels.
  • Il lui est interdit de se couvrir le visage et les mains.

La prière

  • Prier une prière de deux unités (rak‘at)dont la première avec la récitation de la sourate al-Fâtiḥa suivie de la sourate al-Kâfirûn (S.109); et la seconde la sourate al-Fâtiḥa suivie de la sourate al-Ikhlâṣ (S.112).

Les interdits

Dès l'entrée en sacralisation, certains actes deviennent interdits.
  • Les rapports conjugaux et leurs préliminaires.
  • La perversité, les polémiques, les disputes et toute forme de désobéissance.
  • Se parfumer ou appliquer des crèmes parfumées ou utiliser des savons odoriférants.
  • Se couper les ongles, se couper les cheveux, se raser ou s’épiler n’importe quelle partie pileuse du corps.
  • Tuer des insectes, vers, parasites, puces, poux ou autres.
  • Chasser des animaux sauvages terrestres, sauf les animaux dangereux tels le serpent et le scorpion.
  • Faire une demande en mariage, se marier ou marier autrui.

Ces actions préalables réalisées et la connaissance des interdits acquise, le pèlerin est alors fin prêt pour entrer en état d'Ihrâm.

L'entrée en sacralisation

A partir du lieu indiqué pour le début de la 'Omra (Miqat), le pèlerin formule son intention de réaliser le pèlerinage. Cette intention se traduit par la prononciation de la formule suivante :
« Labbayka Allâhumma ‘umratan »
« Me voici ô Seigneur avec une ‘Omra »

Talbiyya faite durant la 'OmraElle est immédiatement suivie par la Talbiyya.
« Labbayka Allâhumma labbayka, labbayka lâ charîka laka labbayk, innal ḥamda wan-ni‘mata laka wal-mulk lâ sharîka lak »
« Me voici à Toi, ô mon Dieu, me voici à Toi ! Me voici à Toi, Tu n’as point d’associé, me voici à Toi ! En vérité la louange, les bienfaits et le royaume sont à Toi ! Tu n’as point d’associé ! »